vendredi 28 décembre 2007

Un geste simple en version dub (23 février 2006)

Nicolas Exertier - Un geste Simple en version dub (23 février 2006)
© Nicolas Exertier
Au commencement était le souvenir des partitions graphiques de John Cage, Earle Brown, Sylvano Bussotti, Cornelius Cardew...

Les codes barres de cette partition font référence aux livres et aux disques planant sur une conversation que j'ai eu avec un ami (CG) le 23 février 2006. J'ai relevé à cet effet les codes barres de tous les livres et disques qui surimprimaient notre conversation.

Les musiciens doivent s'inspirer de la partition pour effectuer un geste simple en version dub. Cette dernière expression est laissée à leur libre appréciation mais on pourrait imaginer, par exemple, que le geste qu'ils effectueront sera restitué avec un maximum de delay (d'écho) comme dans le dub.

Cette partition peut également être envisagée comme un hommage un peu tordu à Ian Wilson (l'artiste conceptuel). Wilson voulait dématérialiser son art en le restreignant à la discussion mais, en réalisant ce projet, il m'est apparu que c'était chose impossible puisque toute discussion même totalement immatérielle, qu'on le veuille ou non, est informée par des livres, des disques, des journaux, bref par de la marchandise au sens le plus trivial du terme.

Un geste simple en version dub a été interprété à Shangaï par le Team 404 lors du Lovely Shangaï Music (26-28 mai 2006)

© Nicolas Exertier

Aucun commentaire: